Cigarette électronique: que savons-nous?

Les cigarettes électroniques (ou «e-cigarettes») sont généralement composées d’une batterie, d’un vaporisateur électrique, d’une cartouche (contenant des arômes, et souvent du propylène glycol pour la production de vapeur) et d’un embout buccal. Leurs utilisateurs sont appelés «vapoteurs». La vente de cartouches contenant de la nicotine est interdite en Suisse.

D’après les connaissances scientifiques actuelles et comparées à la grande toxicité de la cigarette traditionnelle, les cigarettes électroniques sont beaucoup moins nocives que les cigarettes traditionnelles. Un fumeur qui renonce complètement au tabac au profit de la cigarette électronique, réduit les risques pour sa santé mais ne résout pas le problème de dépendance à la nicotine. La consommation régulière d’e-cigarettes contenant de la nicotine peut en effet, tout comme celle des cigarettes traditionnelles, provoquer une dépendance.

Les données scientifiques prouvant l’efficacité de la cigarette électronique lors de l’arrêt du tabac sont encore insuffisantes. La Commission fédérale pour la prévention du tabagisme (CFPT) recommande plutôt d’utiliser les traitements ayant prouvé leur efficacité jusqu’à présent (ex : substituts nicotiniques).

Il est à ce jour difficile de savoir dans quelle mesure la cigarette électronique peut constituer une «porte d’entrée» dans le tabagisme, en particulier chez les jeunes. Certaines e-cigarettes contiennent des substances aromatiques sucrées qui peuvent attirer les enfants et les jeunes.

Compte tenu des incertitudes actuelles et dans une perspective de protection de la jeunesse, le principe de précaution doit prévaloir : les enfants et les mineurs ne devraient pas avoir accès aux cigarettes électroniques. Dans ce sens, la CFPT recommande l’interdiction de la vente d’e-cigarettes aux mineurs ainsi que l’interdiction de publicité pour ces produits.

Face au recul des ventes de cigarettes dans les pays développés, l’industrie du tabac investit dans la recherche et le développement de nouveaux produits dits à «nocivité réduite».

Pour plus d’informations: Nouveaux produits